dimanche 17 janvier 2010

sunday







De bonne heure.

J’ai mis le réveil très tôt ce matin pour me rendre au yogashala. Une fois l’inscription réglée (les tarifs ont augmenté avec le changement de lieu, cela doit inclure les prestations de la femme qui gère le lieu) j’entre dans la salle de classe. Le cours est déjà commencé, pourtant, je suis venue bien en avance, la notion de l’heure est parfois fantaisiste dans la tête de Master Iyengar… Il a l’air bien pressé ce matin, il escamote un peu les salutations et les asanas s’enchaînent sur une cadence soutenue.
Il n’est pas encore 7 heures quand je quitte la salle, enfourchant mon vélo (après avoir bataillé un instant avec le cadenas qui se coince). Le jour se lève lentement, les rues sont calmes en comparaison du reste de la journée. Pourtant, il y a déjà du monde au travail. Les stands de thé sont les premiers à ouvrir, vers 5 h. les hommes sortent les vaches, les vendeurs ambulants déballent leurs stands. Je fais une belle balade, profitant du peu de circulation pour pédaler joyeusement dans les ruelles. Je me dis d’ailleurs que ce sera mon moment d’exploration de quartier, à cette heure matinale, je ne passe pas mon temps à me faire klaxonner par les richshaws, motos et gros camions dont le son de klaxon me fait sursauter à chaque fois. Il fait frais, je supporte bien mon châle.
Après un petit dèj, je rentre à l’hôtel pour une douche bien chaude, quel luxe ! et branle-bas de combat, Sushila, la petite femme de chambre vient nettoyer ma chambre, à ma demande. Petit service qu’il faut payer soi-même. Ici, les chambres sont faites lors du départ des clients. Je fais changer les draps parce que je me demande si c’est dans le bus ou dans la chambre que les puces m’ont dévorée ainsi.
Balade en vélo pour la recherche d’un tailleur. J’ai acheté des coupons de tissus colorés hier dont un à carreaux traditionnels. C’est dimanche, certaines échoppes sont fermées, mais je trouve mon bonheur et j’opte pour un pantalon à carreaux… N’ayons pas peur du ridicule !
Je passe à la supérette du coin acheter une bombe pour tuer les insectes, une éponge et du désinfectant pour nettoyer moi-même ma salle de bains. Pourtant, je ne suis pas maniaque !
Vers 11h30, il fait très chaud, je dépose mon vélo et vais déjeuner à pied dans une des cantines, la chicos : le café aramane où l’on peut déjeuner en terrasse. C’est un peu plus cher qu’ailleurs, mais je mange quand même pour 2 euros... ce n’est pas cher du tout,ce genre de cantine locale.
Ma lecture en guise de sieste est accompagnée par une sorte de techno très bolywoodienne.
La journée est lente, petite promenade, ponctuée d’arrêt pour boire une eau de coco, prendre une photo. Je passe un temps fou à marcher dans les quartiers, à observer les visages, les vêtements, les démarches de la foule grouillante. Ce soir, j’irai certainement voir le palace illuminé.
Entre temps, je fais des menus travaux de couture, je lis ( bien trop vit, c’est sûr que je n’aurai bientôt plus rien à lire) je dessine. Tranquille, vraiment tranquille, ce dimanche à Mysore.






i hope my english is ok for a reading



Early morning

Very early, around 5 am , i took my terrible bike for going to the yoga class. It was almost cold outside, only tea’s stall are open on the road for the yogashala.
Tha class was short and quicky, its seems that Master Iyengar has somethingelse to do.. ; but i did enjoy it, in enjoy even more my short trip in the neighbourrurs, on the bike, taking some pictures and getting lost before breakfast.
After, i went back to my hotel room, ask Sushila, the room maid to clean and change the sheets ( because i wonder if i get eat by fleas here…) this is an extra service that i have to pay myself, here, its seems that the clean the room when you are checking out.
Back on the bike, i am looking for a tailor to make some clothes with bright colors tissus i di bought yesterday. For lunch i went to the café aramane, which is a nice place where you can seat outside.
I wanted to rest but there was like a techno party juste near by… so i read. Too quick , i wont’ have enough books.may be it will push me to read in english !
So i draw, beiing lazy. Very slow Sunday, very lazy. Thinking that india always give me good things. Each time, before i get here, i am worry to be alone and then , when i am here, i enjoy it.
I never get tired to take a walk, watching people, the way they look, the way they dress, move. It is so rich.
Tonight, i will walk to see the illuminate palace.
Enregistrer un commentaire