lundi 25 janvier 2010

details






Details

After 3 hours of bus, i went back to my Mysore’s room. I was a bit tired, from the noise, the road and from my performance. Happy to be back in this space, which i felt like mine.
How do you feel yourself , in hotels ‘rooms ?
Me, i always do the same, like rituals. I put a little ganesh near my bed, my books are not far, i light canddles and incense. Simple. So simple. But i have to make it for feel almost home.
Early morning, i went to the yoga class, my body was hard, painfull. After i go for breasfast, everyday same place. Then i rest. And go again on the bike, taking my pictures of the day. Doing little grossery until it drives me to lunch time.
I read a lot and before travelling, i always have a hard time for choose my books. 3 o4 novels, a thriller for airpot, essais... a biography.
I have to reduce my reading because i did read almost all mu books.
Twice in the day, i goes to cybercafe and read mails. Blogging.
I also meditate, as much as i can.
Before the night, i take a walk, juste near, slowly.
After dinner, i light a canddle, i draw, i do collages, a bit of soiling.
Very simple day. So simple.with the surprises of the street as a prime time
And you ? what are you doing when you travel alone ?
Rituels

Je ne sais pas comment chacun de vous gère le voyage en solo. Quand on s’installe momentanément dans un espace, une ville, un quartier, on prend vite des habitudes. Peut-être est-ce pour établir son périmètre ou un semblant de chez soi…En tout cas, hier, en retrouvant ma chambre à Mysore, après 3 heures de bus et de bruit, j’ai repris mon train-train. Fini le luxe, retour à mon rythme perso.
J’ai déballé mes affaires que j’avais rangées dans le placard. C’est fou comme je m’étale, ne petits tas, bien organisés. Un ganesh par ci, des photos par là. Ici, le porte encens, là, les livres…Va falloir que j’économise ma lecture, il ne me reste que deux livres pour finir le voyage. C’est toujours un casse-tête pour moi, les livres, à l’heure du départ. Finalement, je ritualise un max, même dans le choix des lectures : je prends un polard pour l’avion, deux ou trois romans étrangers dont un si possible dans le pays où je vais, des classiques, une biographie, deux essais.Dans ma chambre, où qu’elle soit, j’installe mes petits objets pour ressentir un semblant de chez moi.
Tôt ce matin, je me suis rendue au yoga. C’était dur, mon corps est fourbu du voyage et de l’après-spectacle ; j’ai fait un tour, comme chaque jour et pris mes « photos du jour ».
Après le petit dèj, je me repose et hop, vélo. Petits achats, tour en ville, cybercafé et c’est déjà midi.thé au tea stand. Toujours le même
Après le repas, je traîne dans ma chambre à lire, dessiner, trier, découper des images en vue d’un collage.je vais boire une eau de coco, chez le vendeur ambulant, pas loin de l’hotel.Je repasse au cyber puis je fais une séance de pranayama avec, si mon esprit est tranquille, un peu de méditation.
Ensuite je sors à pied, je flâne, dans le quartier, je passe voir les tailleurs à qui j’ai donné un truc à faire, je discute avec les gens de l’hôtel.
C’est tout simple. Un jour comme un autre, avec les pensées qui volent.
avec les surprises de la rue comme cadeau.Le soir, j’allume une bougie, je mets un peu d’encens. Je ne regarde pas la télé, j’ai déjà celle des voisins en fond sonore.
Et vous, vous faites comment ?
Enregistrer un commentaire