lundi 18 janvier 2010

small details
















Small and beatifull

Finally, i didn’t go to the palace ; i just took a walk, near the devashan’s market, small shops. The night was starting. It was full in the direction of the palace, i saw it manytimes and i didn’t felt like beiing crush into a warm wawe of people.
Near the market, it was more quiet. Can it be quiet here ? just less people, same noise.
I took some pictures of the shops and i bought some small things like those stickers that women put on the top of the head, some sweets very sweet and paper for make my heart draws. I walked very slowly for feel the night fresh air.
I was light and in the same time, full of spirit, thoughts about the travel.
Today, my big job is to write in english, to draw, to prepare my short trip to bangalore where i will perform my dance piece, LUCY .
This morning, i bought some ganesh’stickers, ganesh is one of the indian’s god, my favorite ‘s one. So many pictures of him, some are funny. I always travel with my little statue of ganesh because he brings luck to travellers, artists. I like to believe it.
In the street nearby the internet coffee, there was a little performance, 2 guys playing music with a decorate cow, i watch them, give them some coins.
Small and beautifull. Details are incredibles some days.










Les petits riens …

Finalement, je ne suis pas allée voir le palace hier soir, je n’avais pas envie d’être noyée dans la foule. J’ai marché en flânant jusqu’au marché de devarshan, prenant le temps de photographier les boutiques. J’ai acheté des sucreries trop sucrées, que le vendeur a emballé dans un petit sachet avec un minuscule cafard. Alors je ne les ai pas mangés, ça suffit les insectes. J’ai laissé mon paquet de sucreries colorées devant un mini temple en me disant que quelqu’un les mangerait. J’achète des babioles tout au long de mes journées, des petits riens, du papier, sacs en tissus, des bindis à coller sur le front (je les colle dans mes dessins), une écharpe, des fleurs à suspendre à la porte de la chambre. Bref, j’aime bien ces détails qui illuminent la journée. J’ai mes préférences de boutiques, depuis le temps que je viens.j’adore acheter des autocollants avec Ganesh, le dieu éléphant, mon favori. Il paraît qu’il porte la chance aux voyageurs et aux artistes. Je veux bien y croire, su coup, je me trimbale avec un minuscule Ganesh dans chacun de mes sacs.
Chaque jour, je craque pour les vaches, j’aurai de quoi en faire un album…
Ce matin, devant le cybercafé, il y avait des musiciens ambulants, un peu mendiants qui jouaient flûte et percussions, rabattant l’audience avec la vache décorée qui « marche » sur le percussionniste unijambiste… en fait, ses jambes étaient repliées sous son lunghi.
J’aime bien me balader avant le petit-déjeuner sur mon vélo rouillé.
J’aime bien ces petits riens qui font du bien.
Enregistrer un commentaire