mercredi 27 janvier 2010

republic day






Le jour férié

Hier, c’était la journée de la république. La ville est remplie de touristes qui arrivent par bus et qui se précipitent dans les boutiques avec frénésie. Mon hôtel a accueilli un groupe scolaire et le bruit s’est multiplié en puissance mille.
Je suis allée à la piscine d’un grand hôtel, repère de fans de yoga où j’ai retrouvé mes voisines de tapis.une belle journée que j’ai terminé par une ballade au marché, un de mes coins favoris, j’ai acheté du col noir pour jouer Lucy mais aussi pour le plaisir d’avoir les yeux charbonneux.
Chaque jour, j’ai des petites conversations avec la femme de chambre, Sushila et avec les garçons d’ étages : Georges le chef, chandru et vranji. Je discute aussi avec le jeune qui tient le cybercafé, qui est d’ailleurs en panne depuis hier. Je tente la conversation avec le vendeur de cocos, pas simple. Ici, on parle Kanada. C’est mélodieux pleins de a et de o.
Parfois, il arrive que des gens s’assoient à la même table que moi au restaurant, surtout au café aramane. Et là, selon les cas, on discute. J’ai eu le plaisir de parler avec Kiran, une jeune journaliste TV qui avait besoin d’un break et qui se baladait avec son chauffeur.
J’ai aussi discuté avec un groupe d’hommes moustachus et ventripotents, la cinquantaine. Ils travaillaient pour une des grands pontes de la politique locale qui, lui, mangeait dans sa voiture pour ne pas être assailli par la foule. C’était des moments bien sympas qui me donnait l’occasion d’échanger un peu sur Mysore ou sur la vie en général. Chaque fois, si les mêmes questions servent d’introduction, c’est surprenant et agréable. Chaque fois, mes voisins de table ont eu la gentillesse de m’inviter.
Ce matin, après la poste, je suis allée chez le coiffeur. Moment bien rigolo, elle ne parlait pas anglais et je me dis que j’aurai mieux fait d’aller chez un barbier. Pour moins d’un euro, elle a raccourci un peu – à peine- mes cheveux sans même les laver…Je pensais à une épilation, mais quand je l’ai vue épiler les sourcils au fil, ça m’a un peu refroidie. Je testerai ailleurs…
Republic day
Yesterday it was republic day in India. Lots of people seems to enjoy this holiday, coming to the city by bus. My hotel was full with a primary school group and it became even more noisy. I didnt think it was possible.
I did not go to yoga, my knee was painfull but i went to the swimmingpool of a big hotel, where lots of yogers are going. I met 2 gilrs from my class. It was nice to chill a bit.
Before the night, i went to the market, one of my favorite place to walk and i bought some khol for perform lucy , also because it makes dark eyes.
Sometimes some people are sitting next to me when i go for dinner. It is nice and gives an occasion to tchat. After few same quastions as a start, we talk and i learn more about India, about Mysore.everyday, i talk to the people working in the hotel, to th guy od the cybercafé ( chich is closed because it doesnt work for now) and i try to talk with the coconut sailor. Not so easy. Here, they speak Kanada. Sound nice with lots of a and o.
This morning , i went to the hairdresser, a beauty parlor, may be i should have go to the barbershop… it was a very funny thing to have my hair cut, because my hair is already so short that she did almost cut nothing. It was very cheap, so even if it wont end so long, nice thing to do. I was thinking of waxing my legs but may be i will try this in another place.
Enregistrer un commentaire