jeudi 3 novembre 2011

il fallait peut etre...


Il fallait peut-être garder le secret

À me voir ainsi, sur le canapé, crâne rase, cœur brise
Je me dis qu il fallait peut-être garder le secret,
Me taire encore.
Me taire plus fort.
Personne n est prêt à recevoir le désespoir.
Tout le monde a peur du noir.
Tendre la main dans le noir d un couloir ?
Par peur de décevoir, on s’enfuit dans le noir,
Pour ne pas voir l’autre choir.
Détourner les yeux, faire demi-tour
Partir au petit jour, pour éviter l’amour.
Vite, vite, courir toujours
S’envoler au loin
Masquer le chagrin
Se cacher dans un coin.
Honte a moi d’avoir briser le secret
Le mal est fait, effet mâle
Qui se tire quand tu déballes
Ce qu’il fallait pour aimer vrai.
Il fallait peut-être garder le secret
Pour te voir rester à mes cotes
Il vaut mieux que je m’en aille
Avant te dégoûter de mes failles.

photo du jour sous la pluie de montpellier

5 commentaires:

Jehanne's doodles a dit…

This is rather cool - via google translate :)

craftattack a dit…

Hi! Thanks for visiting my blog. i am sorry that my French is not good enough to appreciate your poem! Valerie

Julie Jordan Scott a dit…

Your poem looks lovely. I wish I knew what the words meant. We silly Americans don't take the time to learn many languages.

The photo is gorgeous, too! You look so happy!!!

Julie a dit…

Beautiful happy photo, I couldn't find google translate, so sorry I couldn't read your poem.

Laure K. a dit…

il est bon de vous voir sourire sans prendre la fuite de ça.
Courage... Le noir ça habille pour l'hiver. Classe.