dimanche 11 juillet 2010

after new moon





yesterday it was new moon... on saturday one of my closed friend died from heart attack, i am very sad but i did pray for him... life must go on!
let us do yoga
thanks for my followers, i really enjoy your comments
Le temps passe vite

C’est fou comme le temps passe vite, ici. J’ai l’impression que les journées me filent entre les doigts ; depuis jeudi, mon rythme s’est accéléré ; d’un cours à l’autre, d’une petite course à une autre, au final, ça devient intense. Riche, en échanges, en apprentissage et en contraste. Depuis jeudi, je « traduis » la session de pranayama de l’Anglais au Français en pratiquant par la même occasion. Comme me l’a dit BNS, il m’offre le cours pour que Vince puisse bien comprendre la formation. C’est intéressant pour moi de revoir le chemin qui conduit au pranayama final, celui que l’on pratique après avoir suivi le stage. Bien sûr, je ne vais pas manquer une opportunité pareille. Je me dis que ce séjour est placé sous une bonne étoile et j’en profite au maximum. Tout un programme :
- 6 h10 séance d’asanas, série un et deux (chez BNS)
- 10H40 : apprentissage écrit et physique des Mudras (au mandala center) et je confirme, ce n’est pas de la tarte
- 15 h (deux fois par semaine) je donne le cours de « préparation au sol » (mandala center)
- 16H10 : pratique et traduction du pranayama (chez BNS)

Entre, il faut foncer sur son vélo pour aller d’un lieu à un autre, en évitant les vaches.
Je suis retournée aider Fabienne de KARUNAREUNION. Sur le chemin du retour, arrêt chez le tailleur, petits achats en vue de la future représentation de LUCY que je vais jouer à l’alliance Française de Mysore, le 21 juillet. Il faut trouver une base de costume adaptée, jambes nues, ce n’est pas pensable…
Les formations avec BNS sont vraiment enrichissantes. Nous abordons beaucoup la philosophie. Quel plaisir de recevoir de la part d’un maître prêt à transmettre son savoir.
BNS a 84 ans. Il enseigne toute la journée, à de petits groupes ou de manière individuelle. Chez lui, au mandala center, au temple, à l’université, lors de colloques. Il est tout simplement incroyable.
La vie à chaque instant, au présent, avec spiritualité pour accéder un jour, peut être, à l’infini du cosmos.
Alors on croise les doigts et on y croit ! yes !
Vive la vie, au revoir l’ami Josef. Le cosmos t’attend et on se retrouvera là-bas.
J’ai prié pour toi au temple d’or.
Enregistrer un commentaire