dimanche 7 août 2011

sunday, no yoga but meditation





Le dimanche a laxmipuram, c’est le jour de la lessive


Le mandala center est ferme le dimanche et c ;est agréable de se sentir en vacances, de traîner jusqu’à 7 heures avant de faire un tour à pied pour tomber pile au moment où les ruelles rangoolisent. Particulièrement, le dimanche, la rue appartient aux femmes, qui font la lessive, ensembles, après avoir balaye et arrose le devant de leur porte.Elles profitent de l,humidité du sol pour dessiner cet art quotidien et ephemere : le rangooli. J’ai fait lentement le tour du quartier, pour profiter de chaque instant.
À 8 h, j’ai accompagné Park dans son parcours de marche méditative en extérieur. Une expérience silencieuse qui perçait le brouhaha, celui-ci s’attenant aux abords du lac. Le sol un peu boueux permet une marche lente facilement. Au début de la promenade, on croise beaucoup de monde, comme de partout, puis quand on suit le parcours complet, le tour du lac, il y a ;oins de monde. Les arbres sont immenses, surplombant les berges. De nombreux oiseaux vivent ici.
C’est un poumon vert au cœur de la ville, derrière l’université.
La boucle se fait en une heure quinze environ, allez une heure trente avec la méditation assise finale. Nous reprenons un rickshaw pour rejoindre notre quartier et avaler silencieusement notre iddly du petit-déjeuner.
De retour au logement, je suis ressortie seule entre les averses pour marcher dans le quartier. Les étendages multicolores égayaient le gris du ciel, peu importe le temps, la vie, ici, est 100 pour cent colorée.
J’ai apprécié la tranquillité de ma chambre sous la pluie. C’est le jour de lessive, pour le ciel aussi.
Enregistrer un commentaire