jeudi 14 juin 2012

road movie, poeme du soir

Road movie Certains soirs ou le vent souffle Un peu trop fort devant chez moi J ai cet appel Pour prendre la route Qui palpite dans mon ventre En dessous du cœur. Que j aimerai te dire Viens, partons En road movie Droit devant nous À sentir le vent Glisser sur nos visages A rêver au voyage Je frémis J’attends pieds dans le sol, Une aventure solitaire Solide valeur, La solitude Présente dans le vide Qui secoue nos appuis Quand on est saisie Par l’oubli Fin d’une love story Qui nous avait fait vibrer Aimant sans retour, Simplement aller, Cruelle réalité D’un silence explosant en vol Je reprends mon chemin Continuant à t’aimer Avec ce goût de nostalgie Que laisse l’interruption involontaire D’un itinéraire sensuellement électrique Viens mon souvenir Me rappeler que je t aime Malgré toi, malgré moi
Enregistrer un commentaire