dimanche 22 janvier 2012

angel


L’ange

Ce jour-là, je m’en souviens
J’ai reçu la lumière
Venant de mon corps
Croyant que c était toi
J’ai perdu la tête
À sentir la vibration
À espérer reproduire
L’union palpitante
‘D’un son infini
La visite de l’ange
Dans un cœur apeure.
Je suis prête
Reviens
M’enlacer de ta lumière
Si charnelle soit elle.
Enregistrer un commentaire