jeudi 31 décembre 2009

last dress of the year


i am in bali, waiting for the full moon, in family!
happy new year to all
 here is my last red dress of the year

Arrivée à Bali

 

Le vol pour Bali est long. Au fur et à mesure que l’on change d’avion, les visages changent, les cultures se multiplient.

Dès l’escale de Kuala, on rentre dans un autre monde, celui de l’Asie.

La chaleur est moite. Plein été, veille de pleine lune.

Nos valises se sont perdues. Elles arrivent quelques heures après et c’est un délice d’enfiler des vêtements propres. La sueur nous rend lents.

Grand matin, il y a foule sur la grande plage. Touristes et balinais arpentent le sable avant la chaleur. Certains pêchent, d’autres courent et d’autres nettoient le sable. Il faut que la plage soit belle avant 10h, l’heure de la ruée des corps blancs sur les transats.

Plastiques, poissons morts, mégots, capsules, il y a de quoi ramasser.

Les offrandes, devant les boutiques, les portes remettent un peu de beauté après la vue des déchets.

Je retourne à l’hôtel où nous prenons un petit dèj en smala, avant de partir sur les scooters pour une tour dans le quartier.  J’aime bien cet hôtel, situé en plein quartier de business, à deux pas de la plage. Le jardin est magique, même si les bungalows sont un peu vieux. On dirait que tout le personnel aime le jardin et s’affaire à le nettoyer, l’embellir.Devant les entrées, des vielles dames vendent des décorations de fleurs porte-bonheur.

Difficile de résister au shopping. Les balinais sont forts, on a envie d’acheter, les vitrines sont alléchantes.

Bain de mer, grosses vagues, qui laissent quand même derrière elles quelques sachets et petits poissons morts.

La ville semble dormir à l’heure de la sieste, ou plutôt, chacun se prépare à célébrer la pleine lune. Ça tombe bien, c’est aussi le réveillon.

Selon les cultures, c’est un jour qui attend la nuit.

Ce soir, la lune va briller et chacun va festoyer à sa manière, en fonction de son calendrier lunaire ou pas…

Meilleurs vœux à tous. 
Enregistrer un commentaire