dimanche 13 octobre 2013

#insomnie 12 # dimanche soir


Un poids lourd sur un nuage Il y a des soirs ou l’on se sent comme un poids lourd sur un nuage Une situation sans precedent, flottante autour des corps Une rumeur presque physique mordille nos sens Comment eloigner les ombres, chasser le doute Rayonner de sa propre energie ? Decortiquer, analyser, ecouter, sentir et recommencer Ou laisser glisser tendrement sans se retouner il serait si simple de se bercer de la routine au lieu de s'egarer sur le sentier de l'amour on se perd, sollicitant le frolement intense de nos ames curieuses, passionnees pretes a s'enivrer pour s'unir en vol le temps d'une escale a l'oasis pour rafraichir nos baisers fievreux il est preferable de taire sa passion de revenir vers la raison au moment precis ou l'on sent l'affolement surprenant du chant amoureux. il y a des jours ou l'on est plus leger que le nuage c'est ephemere, passager, un court instant reciproque d'un picotement partage qu'on voudrait eternel alors qu il est insignifiant un battement interne tenu secret
Enregistrer un commentaire