mardi 8 octobre 2013

#insomnie 10


L’incohérence des mots Souvent, je me laisse surprendre par la rapidité de l écriture, celle qui surgit en moi de manière spontanée. Dans le monde actuel, est-il encore viable d’être spontanée ? L’incohérence des mots, quand ils cherchent à exprimer un état, est subjective. Dans cette sphère magique de l’amour, est-il juste d’être entier, de dire, de décrire ce que chacun tait ? Poèmes, idées cheminent. En lame de fond, il y a ce désir presque incontrôlé d’exprimer dehors ce qui se passe dedans. Je reste perplexe devant ces vagues lyriques à mes yeux, j’ai de la difficulté à les maîtriser. Les mots défilent sous mes doigts, légers ou lourds.il Faudrait les déposer sur un nuage, ils voyageraient fiers de filer ou de se diluer en fine pluie imperceptible. Être orageux, presque grincheux ou de s’étirer en tendresse, en caresse subtile pour les esprits libres de les recevoir. L incohérence de mes maux les rendent opaques quand ils sont lus sauvagement. Il faut ouvrir son cœur à l amour en lisant délicatement l’infinité de mots pour dire :je t’aime.
Enregistrer un commentaire