vendredi 19 juillet 2013

ecrire encore


certains jours, j'aimerai que cel s'arrete. j'en ai marre de cette pulsion d'ecriture, de ces mots qui jaillissent au mauvais moment, a contre temps ou hors sujet. il est long ce chemin qui mene a la serenite. je suis tremblante face au changement qui a lieu en moi. je me sens fragile, en adolescence a laube de mes 50 ans.cela me perturbe hormonalement, sentimentalement, physiquement, mentalement. je fouille, loin a l interieur pour passer un cap d'invicibilite. 2 pas en avant, 3 en arriere.. beaucoup sur le cote. des que je lache ma vigilance, me voici embarquee dans la melancolie.
Enregistrer un commentaire