vendredi 10 août 2012

poeme corporel


A corps d arguments En pulsation, je cherche en ma chair Une raison d accepter mes larmes En rivière joyeuse, vivifiante M apprenant la tolérance Face a tes silences Rebelle, mon corps refuse Retournant mon sang Comme si ça pouvait Te faire penser à moi À corps d arguments Je te donne mon cœur Affaibli du combat Qu il mène Pour t’oublier Vaincu, blesse Sans pourtant Cesser De t aimer
Enregistrer un commentaire