jeudi 4 mars 2010

yoga and lucy


On thurday at the yogashala

Every morning, i take my orange bike, raining or not, for go to Dena and Jack’s yogashala. The class is at 7 am. I love to follow the class, very rich, lots of adjustements and very high level teaching. We are a lot to follow the class. The space is very nice, with wood floor and nice lights. It is very quiet. The class starts mots of the time with chanting,breathing and things to think about. Then, the salutations are starting and each day, Dena offers a different touche through this practise so intense. Even if we do the same mouvements everyday, it is always feeling new ! so rich. I really enjoy to learn deep here.
Yesterday, i went twice to the yogashala, once for the morning class, once for sharing a different time with dena and the students.
I did perform, as a rehearsal i will say because i did not have any sound and any bodyclay, Lucy. It was a very strong feeling for me because every one was so focus. I get very scared to dance but it went well. I did enjoy it deeply.
Thanks Dena for this !
Yogashala

Chaque matin, par tous les temps, je prends mon vélo pour me rendre au yogashala de Dena et Jack. Le cours a lieu à 7 heures, avant il y a un atelier qui était complet, sinon, je l’aurai suivi aussi.
La salle de yoga, bel espace avec parquet, est toute en longueur. Nous sommes nombreux à suivre la session avancée. Dena a une belle manière d’enseigner et c’est vraiment enrichissant de suivre son cours. La pratique est stable, mais la manière d’enseigner varie selon les jours. Jack enseigne plutôt le vendredi. Les autres jours, Dena et ses assistants enrichissent intensément les séries suivies.
Elle commence souvent par une méditation chantée ou non avant un cycle de travail respiratoire. Puis chacun part dans sa série. Quelques fois, en unisson, d’autres en free-lance : Mysore Style ! les ajustements aident à parfaire les postures les plus délicates. Ça transpire. Très vite, la salle entière est moite. J’ai pour voisine de tapis deux jeunes femmes enceintes. Ça me poursuit.
J’aime comment Dena varie ses suggestions par rapport à une pratique si répétitive. Même si je fais chaque jour le même travail, ici, en inde ou seule chez moi, je n’ai jamais de lassitude. Au contraire, j’ai le sentiment de découvrir chaque jour un peu plus.
Hier, je suis revenue au yogashala vers 14h pour partager avec le groupe autre chose. J’ai joué Lucy. Sans rien, en plein dénuement ; même par d’argile, pas de son... Je me suis échauffée sous fond de mantras chantés par le groupe, ils se sont mis en place et j’ai dansé. C’était très émouvant, tout le monde était concentré, dans un silence total.
Le public était ému et moi aussi. C’était une belle expérience de montrer mon travail ailleurs, dans d’autres conditions et de recevoir les commentaires après.
Merci Dena de m’avoir offert un espace de jeu et d’échanges.
Enregistrer un commentaire