jeudi 25 février 2010

still@thecentre





Un vernissage à Still@thecentre

Juste à côté de chez Jim, il y a une galerie d’art, qui fait aussi boutique d’art. C’est là que je prends le cours de Mixed art média ou « modèle vivant ».
J’aime bien ce lieu, tenu par Sabine, Viannet et Lely. Chacun à leurs manières, ils parlent d’art, de crayons, de peintures, de papiers.
Des artistes interviennent sous forme de cycle d’ateliers dans un bel espace lumineux. Je profite bien de ce lieu, il y a une bonne ambiance, j’aime bien la french touch non conventionnelle !
La galerie est collée à la boutique, il y a des ateliers.
Hier soir, il y avait un vernissage. Une belle exposition, surprenante, prenante.
Sheri Piccone, l’artiste utilise la rouille ainsi que de petits objets récoltés dans des brocantes qu’elle associe à la gravure, à la peinture, au collage. Le tout dans un fond rouillé, avec des parcelles bleues, du bleu de Bécassine, je dirais, celui dont les gens se servaient pour rendre le linge plus blanc autrefois. Il est difficile de parler d’art ; comment décrire une sensation devant une porte rouillée qui fait appel à la mémoire pionnière d’un pays, de la campagne, de la nostalgie. La rouille donne un côté mortuaire aux œuvres, est ce les papillons, la dentelle ou les images pieuses qui accentuent ce côté veillée de morts ?plusieurs formats, multiformes, de la carte postale en passant par une porte, des petites boites, des tableaux. Avec cette rouille unitaire.omniprésente.
Le vernissage était accompagné à la harpe celtique par Robert Neil, qui sample ce qu’il joue. Très belle musique différente. D’une autre époque, elle aussi.
Il y avait du monde, plein de belles personnes, habillées pour l’occasion, du vin, du fromage. Il me semble que les oeuvres se vendaient bien. Soirée in à Byron Bay ! j’ai passé un bon moment à regarder le tout, les tableaux, les gens, les couleurs. La notion de hippies chics bat son plein, avec finesse et originalité.
J’avais mis des talons mais pour le retour en vélo, ça le fait moins !
Si vous passez à Byron Bay, n’hésitez pas à vous arrêter.

difficult to translate en english, i went to art exhibition yesterday, very nice art based on rust, old things collected from the past, butterflyes, clothes... Sherru Piccone is brilliant, creative and original; this rust line is driving you into another world
hope you will stop to Byron Bay to visit the exhibition
Enregistrer un commentaire