mercredi 4 septembre 2013

insomnie #8


Sueurs sèches J ai gratté mon cœur Pour que tu t en ailles Voir l’image de ton visage se rétrécir, Perdre le goût de tes lèvres Tu deviens souvenir En sueurs sèches, poudrées d’amour Je te transpire la nuit Enterrant tout contact prémonitoire Fuyants Rêves et cauchemars Enfin, je t oublie.
Enregistrer un commentaire