lundi 31 octobre 2011

vide


Le vide est revenu

Il faut peu de choses pour sentir le vide
Il suffit d’avoir perçu le tout
Le tout amour, même un seul jour
Quand il repart, faux départ
Tête et corps hybrides
Les deux sont vides.

Pour remplir le corps,
J’irai fort vers l’effort
Mais pour ma tête
Je reste là, toute bête.
Sans trouver comment réparer
Les cellules abîmées, déprimées.

Le vide devient moi
Ce n’est pas la première fois
Que je me perds
Sur le chemin enfer
À trop en faire
Pour m’en défaire.

Le vide est là, tu n es plus là.
J’avais tant de place pour toi
Je ne le savais pas
Mais le vide est revenu
Je t’ai perdu, tout est foutu
Brisee par maux absolus.

Je voulais bien être nue
Pour que tu me reconnaisses
Pour qu’ensemble on renaisse
Qu on sorte de la détresse
Avec moins de maladresse
Ensemble, unis, émus.

Le vide est revenu
Avec sa belle tenue
Têtu, et bien foutu
Il sait que je t’ai perdu
Avec mes maux drus
Des mots si crus
Que seul le vide a retenu.
Enregistrer un commentaire