samedi 22 mai 2010

chair


i add this painting collage to a poetry, but it is in french
it could be i paid cash in english
i paid cash from all the sadness
for being different
for knowing the dark side of the society
J’ai pris cher

Je ne voulais pas être perdue dans ce monde de grands
Tatée, jaugée, utilisée comme un joujou enfant
Ce que je voulais c’était qu’on entende ma colère,
Alors, j’ai pris cher, trop cher

Je ne voulais pas être nue au milieu de la rue,
Fourbue, moulue, foutue,
Ce que je voulais, c’est être vue
Au lieu d’être mangée toute crue
A l’endroit, à l’envers, j’ai pris cher


Je ne voulais pas me retrouver en boite
Palpée, paumée en sueur moite
Ce que je voulais, c’était rester droite
J’en suis ressortie maladroite, j’ai mal à droite
J’ai pris cher d’avoir souffert


Je ne voulais pas etre hors loi,
Traquée,filée, reniée
Ce que je voulais, c’est avoir le droit
De sortir de la misère et d’être moi
De dos ou face à toi,
j’ai pris cher pour continuer à me taire

je ne voulais pas avoir mal comme ça
rejetée, mal aimée, baisée
ce que je voulais, c’est que mon cœur batte encore
malgré le passé de corps, l’amour à mort
tatoue moi fort, brule porc
j’ai pris cher pour l’adultère


je ne voulais pas que tu prenne peur
en quelques heures, toc-toc au cœur
ce que je voulais, c’est un peu de douceur
petit gout de bonheur
quand on a peur, le cœur est vengeur
j’ai pris cher d’avoir été fière

je ne voulais pas te dire que tu affolais ma peau
que la fierté, c’est juste des mots
ce que je voulais, c’est te dire que je t’ai trouvé beau
ça m’a fait un effet chaud, genre hohohoho
je vais prendre cher pour laisser l’aire d’amour voire le jour
je veux croire que ça vaut le coup, toujours. toujours.
Enregistrer un commentaire