mercredi 17 octobre 2012

deuil national


Deuil national Depuis notre arrivée au Cambodge, le pays est secoué par le décès du père de la patrie, un demi-dieu, le roi Norodom Sihanouk. Tout semble paralyse par cette triste nouvelle, il m’est bien difficile de me faire une idée juste, la première impression est affectée par ce décès qui ralentit considérablement l’activité de la capitale. Que j aimerai rester plus longtemps pour Découvrir mieux ce pays auquel j ai rêvé bien souvent. Malgré tout, j ai été séduite par les marches, très vivants, colores, les visages à la fois grave et souriants de la population, les monuments magnifiques et le Mékong, mythique, avec sa balade très prisee par tous, que ce soit touristes multi poches ou locaux. En revenant du Russian Market, vers midi, la ville s’est transformée, envahie par une foule vêtue de noir et blanc avec une rosette aux mêmes teintes sur chaque passant, tout âge confondu. Tout le monde se presse le long des artères principales pour voir passer la dépouille du roi défunt, venant de l aéroport pour être conduit au palais. Le corps du défunt sera exposé 3 mois pour que chacun puisse le saluer une dernière fois, avant de grandioses funérailles. Ceux qui ne peuvent assister au passage du cortège, sous-haute surveillance, se pressent devant les postes de tele qui transmettent en direct les images. Entrecoupées de documentaires à la gloire de ce dieu vivant adule par la population. C est très émouvant de voir un peuple venere cet homme.des milliers de fleurs de lotus lui sont offertes a chaque coin de rue, dans les vitrines, les portraits fleuris de jaune et de blanc sont places au centre, entre meubles ou mannequins, vélos ou pièces de moteurs. L’icône du roi est omniprésente. Ce soir, à la tombée du jour, il y a déjà la queue devant le palais et cela va durer 3 mois. Je reviendrai, je l espère, visiter ce magnifique pays en des temps plus calmes.
Enregistrer un commentaire