vendredi 24 février 2012

libres instants


Libres instants

Le vendredi, il y a dans l’air un avant-goût de repos. La pratique matinale était presque légère, le presque a son importance vu l’ampleur du travail lent et minutieux qu’imposent certains asanas – postures- ; face a la difficulté, le corps semble de plomb alors qu’on le souhaiterai de plume.
Le petit-déjeuner est une pause appréciée, certes mais mes vraies recréations ou sensations de pause viennent du trajet en vélo pour me rendre au tea stand. En moyenne, j’y vais au moins deux fois par jour.
Ce soir, je me sentais légère sur mon vélo rose. Presque souple. Je suis restée un bon moment au tea stand. Il y avait peu de monde, les deux vendeurs se sont assis à côté de moi, on écoutait la radio. J’observais le vendeur de légumes en cours d’installation sous ce bel arbre, au coin de la rue. J’ai eu cette perception de liberté, comme une nuée de papillons pour saluer le coucher du soleil. Je me suis sente remerciée de ce labeur lent, quotidien sur le chemin du yoga.L’instant présent devenant lyrique. Merci India.
Enregistrer un commentaire