jeudi 9 juin 2011

bye bye byron



Bye bye Byron

Une peu triste de quitter ma ville preferee, so far.C’est l’esprit easy life que j’affectionne le plus, ici.
J’ai aime ma balade matinale, pile au lever du jour, avant même le lever du soleil, cet au revoir à Byron.
Il faisait encore nuit quand j’entame l’ascension vers le phare. C’est particulièrement fort d’arriver au sommet de la bute, avec en plus, le picotement d’avoir l'impression d’être les premiers. Mais, non, cette promenade ultra-matinale est très prisee que ce soit par les touristes ou les locaux. Beaucoup viennent en voiture, la marche est magnifique. Le lever du jour prend une autre dimension face au pacifique. le phare est la pointe la plus à l’est de l’Australie, paraît-il.
Sur la descente, avant le premier rayon de soleil, nombreux sont les joggers, touristes avec appareils dehors ou plus bas, vers la plage de Waterloo, la mamie du coin, avec son chien.
Je longe la plage pour rejoindre la ville, immense, généreuse, vaste, cette plage est interminable.
Un australien breakfast et hop, bus station pour le gros bus rouge. En route pour Brisbane. Yepa.

early morning, before the sunrise, terry invite me for share a walk.it was wonderfull to walk to the lighthouse before the sunrise. i loved iti am very sad to go. but it is time, i am on my way home
Enregistrer un commentaire