samedi 28 mai 2011

byron bay


Une semaine à Byron Bay

Le temps passe vite ; après deux ou trois jours, je digère le décalage horaire. Entre deux averses,je me ballade à vélo, dans le quartier de sunrise beach. Au fil des années, le quartier m’est familier.
Dès mon arrivée, je m’installe chez Papy Jim, c’est comme si je n’étais pas partie. Pourtant , Jim faiblit avec l’âge. Il perd la mémoire immédiate, cela donne des moments comiques : chaque matin, il a oublié que je suis là. Jim est bien entouré, l’infirmière, la dame de compagnie et ses fils se relaient auprès de lui pour rendre son quotidien meilleur.
Ce week end, c’est mon tour de garde. Je cuisine le dinner , verifie ses prises de médicaments. On discute, il se rappele très bien d’avant même si le présent est devenu légèrement abstrait pour lui.
La semaine a passé très vite, entre le stage de yoga, la séance de pose pour les artistes de Still@lecentre, une galerie d’art proche de sunrise.
J’aime me promener sur l’immense place de Belongil. La cabane de bois flottant de Glenn a changé et je ne me lasse pas de cette baie du pacifique.
Byron Bay , c’est un peu chez moi, simplicité et joie de vivre, proche de la nature, l’ensemble me convient totalement.

byron bay is like my second town
Enregistrer un commentaire