jeudi 19 juin 2014

samedi 14 juin 2014

les experiences graff ou graphiques


depuis longtemps, je griffonne dans des carnets de croquis, aux formats divers avec une forte preference pour les petits formats.depuis peu, je me lance en ville, c est grisant.

vendredi 13 juin 2014

day off full moon


en ce jour particulier je pense a ceux que j aime qui sont loin, si loin qu'ils ont oublie que je les aime, par moments j'hesite entre ecrire encore et encore ou rester silencieuse, une voie plus apaisante, eloiganant les tourments

dimanche 8 juin 2014

epoque


certains jours,je me vois assise pres d'une fenetre, plume a la main, a ecrire de longues lettres langoureuses, melancoliques, lentes.j'imagine que ces lettres partent au bout du monde, modulant la fragance d'un quotidien individuel en une philosophie suranee du plaisir des mots. exploratrice d'un autre siecle, voyageuse mentale ou reelle, j'aurai aime vivre au temps des lettres parfumees car j'ai ce gout d'ecrire en m'adresant a l'autre. quand le ciel est gris, il me porte vers une nostalgie bavarde ou je serai capable de m'enflammer d'amour en voyant un arc en ciel... ces jours la, j'observe parfois avec un fremissement ces mots qui m'habitent des l'aube. je viens les deposer ici ou la, avec un rituel minimisant ainsi leur emprise sur le fil de ma journee. de les poster ici, dans ce fleuve ou chacun s'exprime, est une forme etrange de partage, car au final, ils restent anonymes.

vendredi 6 juin 2014

eloignee


actuellement, je me sens eloignee. drole de sensation eloignee des vagues de la vie, en retrait, en introspection, en questions, en hesitations. j'ai besoin de me centrer, comme pour un reglage avant course.une observation d'un changement que je sens en moi. en suspension...a la fois proche, a la fois loin